Les archives départementales sont accessibles à tous
Le département de l’Oise a engagé un programme de numérisation des documents qu’il conserve et qui sont les plus consultés. Sont ainsi en cours de numérisation, ou déjà numérisés, les registres paroissiaux et d’état civil, les recensements de la population de toutes les communes de l’Oise, la collection de cartes postales, certaines photographies et des plans anciens.
Ces archives sont consultables dans la salle de lecture des Archives départementales (7, rue Tilloy à Beauvais ; 03 44 12 14 80) du lundi au vendredi de 9h à 17h ; fermeture annuelle les 2 premières semaines de juin. Elles sont cependant, et c’est bien plus commode, mises progressivement en ligne sur le site internet du Conseil Général à l’adresse www.archives-dep.oise.fr où elles sont accessibles gratuitement.
Ce programme s’étendra jusqu’en 2010. C’est à cette date, en effet, que devraient être en ligne tous les documents évoqués plus haut.
Ce qui est réalisé est déjà très bien.

Villers en 1953. Photo présentée avec l'aimable autorisation de M. et Mme Clément

Ainsi si l’on va sur Villers sous saint Leu (on vous demande de créer un compte mais c’est gratuit et très rapide), on peut constater que notre village comptait 226 habitants en 1872. En 1906, date du dernier recensement numérisé à ce jour sur le site, Villers disposait de 74 maisons réparties dans 4 rues (la rue du haut – actuelle rue du château d’eau -, la rue de l’église, la rue du bas – actuelle rue de Saint Leu et la rue du lavoir – j’avoue ne pas savoir sous quel vocable elle est connue aujourd’hui). Il y avait 76 ménages (oui, plus que de maisons !) et 221 habitants (217 français et 4 étrangers, sic).

 
Les curieux disent merci.